Kickers Seet Bottines Classiques Femme Marron Marron 38 EU 38 EU uQH3PVw

SKU-132950-hkm7735
Kickers Seet, Bottines Classiques Femme, Marron (Marron), 38 EU
Kickers Seet, Bottines Classiques Femme, Marron (Marron), 38 EU
Allez au contenu
Mon panier
Sous-total du panier
Mon panier
Aucun article dans votre panier.
Rechercher

Menu

Se connecter Asics Gel Lyte V W chaussures 65 light mint BFRDVdEB
Votre livraison Recrutement

Publicité ▼

allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol espéranto estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol espéranto estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
définitions synonymes traductions dictionnaire analogique Littré LORENZO MARI Bottines femme Iq9tz
mots-croisés conjugaison

instruire (v. trans.)

1. donner un enseignement théorique ou pratique.

2. fournir les instructions; mettre quelqu'un au courant de quelque chose.

3. (Droit) enquêter, recueillir et vérifier tous les éléments d'une affaire pour la mener jusqu'au jugement.

4. () Présenter aux acteurs concernés des informations ou des directives relatives à une opération avant le début de celle-ci.Selon le contexte, il est possible de recourir également à des expressions telles que « donner des consignes », « donner des instructions », « mettre au courant ».(date de la publication : 27/12/2006 - éd. commission générale de terminologie)

définition (complément)

10 Juillet 2018
FIDELIO Sandales pour Femme Marron Taupe 37 EU 9Ur9ewQx
/
Actualités
/
Droit à l’erreur : une louable intention
Adidas Chausson Nmd Xr1 Pk 7 5 Multicolore PU0L7BKeXa
Twitter
Google+
LinkedIn
Fiscalité

Le projet de Loi pour “un État au service d’une société de Confiance” devrait être présenté le 29 novembre. Sur le principe, la Confédération des PME approuve sans réserve la volonté affichée de restaurer une relation de Confiance avec une administration modernisée et simplifiée. Prendre en compte le coût qu’implique toute décision publique pour ses destinataires, développer les modalités de traitement non contentieuses, notamment par la voie de la médiation, ou prendre en considération la diversité et la spécificité des territoires sont quelques uns des objectifs, positifs, de ce texte.

De plus, ce projet de Loi instaure un droit à l’erreur dont pourra théoriquement se prévaloir toute personne agissant de bonne foi. A cet égard, il est cependant à souligner que le droit à l’erreur généralisé constitue une mesure complexe à mettre en œuvre et implique une profonde évolution de la culture administrative. Il conviendra ainsi que la définition de ce droit souffre le moins d’exceptions possibles et couvre un large champ d’application. Le principe du “silence de l’administration vaut approbation” et ses 2400 exceptions, est encore dans les mémoires ! Par ailleurs, pour passer de la sanction à l’accompagnement du contribuable, il est nécessaire que la première erreur ne donne lieu à aucune sanction pécuniaire tant dans les domaines douaniers que fiscaux et qu’un délai soit prévu pour la mise en conformité. Quant à imaginer que les TPE/PME vont se ruer massivement vers les demandes de “contrôles volontaires”…on peut en douter !

En tout état de cause si l’intention est louable c’est la mise en œuvre qui déterminera l’utilité de ce texte. Les différents chocs de simplification annoncés à coups de tambours et trompettes n’ont pas laissé un souvenir impérissable aux chefs d’entreprise qui n’ont pas véritablement vu la différence, les contraintes continuant à s’empiler les unes sur les autres. Gageons qu’il en sera autrement de ce texte.

Article associé :

François Asselin, Président de la CPME : Le droit à l’erreur permettra de se conformer à la réalité du terrain .

Publié le lundi 27 novembre 2017
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

SUIVEZ-NOUS !

À propos

Succès Scolaire est une entreprise québécoise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial.

Partenaires

Nous joindre :

Sans frais : 1 877 988-8672 Ligne directe : 514 504-6441 Télécopieur : 514 510-5610

Déjà client?

Nos adresses

Centre d'apprentissage de Montréal : 5173, chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal (Québec) H3T 1Y1
Centre d'apprentissage de Longueuil : 905, chemin Tiffin, Longueuil (Québec) J4P 3G6
Siège social : 6750, rue Hutchison, bur. 201, Montréal (Québec) H3N 1Y4
© Succès Scolaire Inc. 2017